Être jeune maman et étudier grâce aux MOOC

mooc« J’ai 29 ans et deux enfants en bas âge. Depuis quelques semaines j’ai repris mes études. Comment ? Grâce aux MOOC ! », confesse Sarah. Alors que maternité rime souvent avec parenthèse professionnelle, le développement de ces formations en ligne, gratuites et accessibles à tous, permet aux jeunes mamans de suivre des cours tout en restant chez elles.

Enceinte, vous avez arrêté précocement vos études mais vous n’avez pas abandonné vos ambitions professionnelles ? La maternité a changé vos priorités et vous souhaitez vous reconvertir ? Ou, tout simplement vous avez un appétit insatiable de savoir et de connaissances ? Les Massive Open Online Courses (« Cours en ligne ouverts et massifs », en français) sont faits pour vous !

Le e-learning, pratique lorsque l’on est une maman occupée

« Lorsque j’ai décidé de reprendre mes études après la naissance de Juliette afin d’entreprendre une reconversion professionnelle, je me suis tournée dans un premier temps vers l’université. Très vite, je me suis posée mille questions : serais-je capable de m’organiser avec mes enfants ? Vais-je réussir à mener à bien mon cursus universitaire ? Vais-je trouver une crèche pour ma louloutte ? Honnêtement, j’ai eu peur de ne pas y arriver, de ne pas réussir à concilier ma vie de maman et d’étudiante. Puis, une amie m’a parlé des MOOC. Le concept m’a de suite séduite ! Après quelques recherches sur les MOOC existants, je me suis lancée. Les études en ligne me conviennent très bien : elles me permettent d’organiser mon travail comme je l’entends ! Et même, s’il faut s’autogérer, avoir une bonne dose d’organisation et de rigueur, je ne regrette pas mon choix ! Me dire que je m’instruis, que je me perfectionne, que je me donne une chance d’être plus indépendante me rend heureuse. Quand je me mets dans ma bulle « MOOC », je ne suis plus seulement une épouse et une maman : je suis une personne à part entière ! » nous raconte Sarah. Elle ajoute : « C’est une grande chance d’avoir ce type de cours pour se perfectionner tout en restant disponible pour sa famille ».

Les MOOC : un outil formidable

Les MOOC ne manquent pas d’attraits : gratuits, accessibles à tous, diversifiés. De plus, ils n’ont pas de limite d’effectifs. Que vous soyez brésilienne, sud-africaine, chinoise ou française, vous pouvez suivre le même cours. Chacune de vous peut s’inscrire, quelque soit votre profession, votre niveau d’études et votre âge. Ces cours sont dispensés par de vrais professeurs d’université. Et, au palmarès des universités et écoles qui proposent des MOOC : Harvard, Berkeley, Princeton, HEC, Centrale Paris, Sciences Po…

Que vous souhaitiez étudier le marketing, la philosophie, la science politique, l’épidémiologie ou la psychologie, les opportunités sont vastes. Sur les différentes plateformes mises à votre disposition (voir plus bas), il suffit de choisir votre domaine d’études, de sélectionner le cours qui vous intéresse et de vous y inscrire. Cela en moins de 3 minutes. L’autre attrait ? Vous pouvez échanger avec des étudiants de tous horizons.

En moyenne, les cours durent 6 à 8 semaines, à raison de 2-3 heures par semaine. Ils sont composés de petites vidéos à visionner chaque semaine, de lectures conseillées et de quizz relatifs. Ainsi, selon votre emploi du temps, vous pouvez cumuler deux ou trois MOOC par trimestre. « Je suis actuellement deux MOOC. L’un donné par une université australienne et l’autre par une université américaine prestigieuse. C’est très enrichissant. J’y consacre en tout 8 heures par semaine » précise Sarah.

Attention, ces cours ne sont pas (encore !) diplômants : vous obtenez juste une certification. Néanmoins, obtenir une certification de Havard, Berkeley ou Princeton, c’est quand même un sacré plus non ? Précision : la certification est payante (une cinquantaine d’euros en moyenne).

Plateformes MOOC : notre sélection

  1. FUN

FUN (France Université Numérique) est une nouvelle plateforme numérique proposant des MOOC issus d’une quinzaine d’écoles et université francophones renommées : Cnam, Centrale Paris, Polytechnique, les Mines, Sciences Po, Panthéon-Assas, la Sorbonne, par exemple. Relations Internationales, Environnement, Mathématiques, Droit, Informatique, Management, Numérique, Santé, Science, Sciences Humaines, actuellement 32 cours sont accessibles (selon la date d’inscription). Un nombre qui devrait augmenter dans les mois à venir.

+++ Parfait pour celles qui ne parlent pas bien anglais. En effet, pour le moment, la majorité des MOOC sont en anglais.

  1. Coursera

Coursera est une plateforme qui propose des MOOC issus d’une centaine d’écoles et universités du monde entier : Columbia, Duke, Princeton, Stanford, Yale, l’Université de Copenhague, de Genève, de Lausanne, de Londres, de Manchester, de Toronto, de Zurich, etc. Arts, Biologie, Business, Chimie, Génie, Economie, Education, Nutrition, Design, Médecine, Musique, Cinéma : Coursera propose une grande diversité de domaine d’études et plus de 600 cours accessibles.

+++ Coursera propose des MOOC dans diverses langues : anglaise, chinois, français, espagnol, russe, portugais, turc, allemand, arabe, hébreu, italien, japonais et même ukrainien ! De plus, Coursera offre des transcriptions de toutes les vidéos. Ce qui permet de télécharger le texte, de le lire et le traduire (si besoin est) tranquillement.

  1. Edx

Edx est une plateforme qui propose des MOOC issus des écoles et des universités les plus prestigieuses du monde : Harvard, Berkeley, Dartmouth, Columbia, l’Université de Boston, du Texas, de Georgetown, de Kyoto, de Chicago, de Washington, etc. Biologie, Business, Chimie, Communication, Environnement, Nutrition, Histoire, Droit, Littérature, Médecine, Musique, Philosophie : Edx propose de nombreux domaines d’études et plus de 150 cours accessibles. Attention, certains cours, au niveau du prestige de l’université, peuvent être difficiles.

+++ Vous pouvez obtenir un diplôme remis par une université des plus prestigieuses. Certains cours sont traduits.

  1. Alison

Plateforme irlandaise qui propose des MOOC touchant à des compétences générales et professionnelles. Cours d’informatique, de langues (anglais, arabe, chinois par ex), de sécurité alimentaire, d’introduction aux études de droit… Une approche simple et basique. Utile à des personnes peu qualifiées, des immigrants. Une plateforme moins prestigieuse, plus en marge que les autres, mais tout aussi utile : elle a pour but de former aux compétences du monde du travail.

Notre conseil + : avant de suivre un cours, préparez papier et stylos pour prendre des notes quand le cours défile.

Vous avez déjà suivi un MOOC ? N’hésitez pas à partager avec nous votre expérience !

Articles sur le même thème:

Capucine Magazine MOOC: étudier autrement 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *